ARTICLE DE LA DEPECHE DU 6 JANVIER 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ARTICLE DE LA DEPECHE DU 6 JANVIER 2016

Message par Elie-jean EMSELLEM le Ven 10 Mar - 10:15

– LA GENESE DU PROJET

Débat :

- Un collectif d'associations : Incroyable comestibles collectif national, Zéro déchets, Actif a organisé le 1er décembre 2016. la projection du film « Food Coop »

- Elie-Jean, après avoir vu ce film, le 3 décembre 2016 a imaginé qu'il était possible de lancer un projet sur Albi et
des le 7 décembre il a organisé une première réunion chez lui, pour le le 23 décembre 2016, afin de proposer une réflexion sur la création d’un supermarché coopératif participatif dans l’Albigeois
Il a convoqué la dépêche du midi le 6 Janvier 2017 pour exposer sa vison du projet
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il a ensuite organisé une 2ème réunion, le le 12 janvier 2017. A l’issue de cette réunion un premier groupe d’une cinquantaine de personnes prêtes à s’investir dans ce projet ou simplement désireuses d’en suivre l’évolution, était créé.


avatar
Elie-jean EMSELLEM
Admin

Messages : 1385
Date d'inscription : 23/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARTICLE DE LA DEPECHE DU 6 JANVIER 2016

Message par Elie-jean EMSELLEM le Ven 10 Mar - 10:24

Coop alimentaire : «nous voulons des produits locaux à des prix abordables»
Consommation - Initiative citoyenne  Elie-Jean Emsellem, ingénieur à la retraite, fait partie des personnes à l'origine de ce projet. /Photo DDM, N. C.
Une réunion de réflexion autour d'un projet de coopérative alimentaire pour Albi et ses environs est prévue le 12 janvier. Entretien avec Elie-Jean Emsellem, une des personnes à la tête du projet en pleine construction.

En quoi consiste votre projet de coopérative alimentaire ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Elie-jean EMSELLEM
Admin

Messages : 1385
Date d'inscription : 23/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARTICLE DE LA DEPECHE DU 6 JANVIER 2016

Message par Elie-jean EMSELLEM le Ven 10 Mar - 11:05

Une réunion de réflexion autour d'un projet de coopérative alimentaire pour Albi et ses environs est prévue le 12 janvier. Entretien avec Elie-Jean Emsellem, une des personnes à la tête du projet en pleine construction.

En quoi consiste votre projet de coopérative alimentaire ?

C'est un lieu géré par les membres pour les membres, où on trouve des produits alimentaires locaux, respectueux de l'humain et de l'environnement à des prix abordables. En échange, les membres cotisent et donnent quelques heures de leur temps par mois pour faire fonctionner la coopérative qui est à but non lucratif. Il s'agit d'une démarche citoyenne.

D'où vient cette idée ?

En 1973, aux États-Unis, des personnes se sont regroupées et ont formé un Food Coop. Ce concept arrive en France quarante ans après, avec le lancement de la Louve, à Paris, en 2010. Ce genre de coopérative se monte un peu partout en France comme à Bordeaux, Toulouse, Lyon, Lille… Je trouve important d'agir en accord avec notre pensée. Tous ces sujets -comme acheter local, l'idée de transparence et de respect de chacun- m'intéressent.

Quel est votre parcours ?

Je suis un ingénieur à la retraite, avec de l'expérience dans le domaine associatif, notamment en tant que fondateur de l'association pour la sauvegarde de la piscine de Caussels à Albi, Saupiscau, en 2001. Cette gestion associative de la piscine a fonctionné pendant quelques années même si, finalement, elle n'a pas été sauvegardée.

En quoi une coopérative alimentaire est-elle différente des Amap (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) ?

Ce n'est pas forcément le même panel de produits. Une coopérative peut être plus large au niveau du panel alimentaire. Il me semble qu'on peut être complémentaires.

Et les magasins bio ?

Les magasins bio vendent uniquement des produits qui ont obtenu les labels. Ce n'est pas le cas d'une coopérative alimentaire, qui privilégie les produits locaux, fermiers, de producteurs et qui peut également vendre des produits bio. Il faut trouver le juste milieu entre ces produits.

Les autres coopératives alimentaires sont nées dans des grandes villes. Celle que vous projetez de créer est-elle viable à Albi, qui est une ville moyenne ?

Le projet vise Albi et son agglomération dans un périmètre de 25 km. Il est possible que le bassin ne soit pas suffisant, mais on est plus nombreux à être intéressés par ce genre d'initiative qu'on ne le pense.

Quel type de relation les différentes coopératives entretiennent-elles, en France ?

Les coopératives alimentaires ne sont pas concurrentes. Au contraire, elles sont plutôt alliées.

Combien de personnes attendez-vous ou, en tout cas, seraient nécessaires pour que le projet soit viable à Albi ?

Il y a un berceau de 130 000 personnes, soit environ 40 000 familles dans l'agglomération. Certains d'entre nous pensent que, si 1 000 familles se sentaient concernées, ce serait idéal. Mais déjà, 300 ou 400 familles, ça serait pas mal.

Qui sont les gens intéressés par ce genre de projet ?

C'est un projet social, avec une mixité de profils professionnels. De manière générale, les profils sont très variés, des personnes qui appartiennent à des mouvements comme les Incroyables comestibles, mais aussi et surtout des personnes qui ont une même philosophie de vie, qui sont dans une démarche de transition.

Comment allez-vous financer la structure ?

Une coopérative fonctionne par le biais de ses membres. On ne sait pas encore quelles sont les aides des collectivités envisageables, c'est trop tôt.

La prochaine étape ?

Il faut d'abord qu'on se compte, c'est essentiel, afin de savoir si on peut poursuivre ou non le projet. Au fur et à mesure, d'autres personnes vont se regrouper et le projet se précisera et évoluera en fonction des membres. L'idéal serait une mise en place concrète fin 2017 ou en 2018. La réunion de réflexion du 12 janvier est donc la prochaine étape. C'est un chemin de plusieurs kilomètres de long où on n'a pas encore mis le pied.

La réunion de réflexion sur la Coopérative alimentaire solidaire albigeoise (C.A.S.A. est le nom provisoire) aura lieu jeudi 12 janvier, à partir de 18h, au 33 rue Salvan-de-Saliès à Albi, quartier du Lude.

Propos recueillis par Natacha Clémente
avatar
Elie-jean EMSELLEM
Admin

Messages : 1385
Date d'inscription : 23/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ARTICLE DE LA DEPECHE DU 6 JANVIER 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum